Accueil
Ou sommes nous
La Visite
Galerie Photos
Les Disponibilités
Les Environs
Les Loisirs

Informations

Plan de circuit de randonnés disponible à l'office du tourisme

Accès rapide.

A voir sur le site

- Un diaporama de la région

- La pêche à pied

- Sa réglementation,

et des recettes de cuisine

- Les activités possibles

- Comment fonctionne les Marées et le vent.

 

A voir aussi

- www.laplainesurmer.fr

- www.codedejade.fr

-www.i-pornic.fr

- www.cartesfrance.fr

 

Compteur de Visites

 

 

La Force du vent

 

La force du vent est souvent exprimée en Km/h.

Les marins et les météorologues utilisent plus couramment le Noeud qui correspond à 1,852 Km/h

Mais dans la marine on utilise aussi l'échelle de Beaufort pour exprimer la force moyenne du vent.

 

L'échelle de Beaufort

 

Lord Francis Beaufort Commandant du navire ravitailleur Woolwich, inventa cette échelle pour définir plus précisément et rapidement les conditions de navigation inscrites sur le journal de bord du navire. C'est en 1848 que l'amirauté britannique adopta cette table.

 

L'échelle de Beaufort donne en fonction de la force du vent, une définition de l'état de la mer et une description des conditions météorologiques.

 

Elle va de 0 - Vent Faible à 12 - Ouragan. Le tableau ci-dessous donne la correspondance.

 

L'échelle de Beaufort actuelle

Force

Terme descriptif

Vitesse en km/h

Vitesse en noeuds

Effets observés à terre

Effets observés sur mer

0

Calme

moins de 1

moins de 1

Calme. La fumée s'élève verticalement.

La mer est comme un miroir. On ne sent pas de vent, la fumée s'élève verticalement.

1

Très légère brise

1 à 5

1 à 3

La direction du vent est révélée par l'entraînement de la fumée, mais non par les girouettes.

Quelques rides en écailles de poisson, mais sans aucune écume.

2

Légère brise

6 à 11

4 à 6

Le vent est perçu au visage. Les feuilles frémissent. Une girouette ordinaire est mise en mouvement.

Vaguelettes courtes aux crêtes d'apparence vitreuse, ne déferlant pas.

3

Petite brise

12 à 19

7 à 10

Feuilles et petites branches sont constamment agitées. Le vent déploie les drapeaux légers.

Très petites vagues (environ 60 cm de haut), les crêtes commencent à déferler., les moutons apparaissent.

4

Jolie brise

20 à 28

11 à 16

Le vent soulève la poussière et les feuilles de papier. Les petites branches sont agitées.

Petites vagues s'allongeant, moutons nombreux.

5

Bonne brise

29 à 38

17 à 21

Les arbustes en feuilles commencent à se balancer. De petites vagues avec crête se forment sur les eaux intérieures.

Vagues modérées (2 m de haut), nettement allongées ; beaucoup de moutons ; embruns.

6

Vent frais

39 à 49

22 à 27

Les grandes branches sont agitées. Les fils télégraphiques font entendre un sifflement. L'usage des parapluies est rendu difficile.

Des lames se forment, les crêtes d'écume blanche s'étendent ; davantage d'embruns.

7

Grand frais

50 à 61

28 à 33

Les arbres sont agités en entier. La marche contre le vent est pénible.

La mer grossit en lames déferlantes ; l'écume commence à être soufflée en traînées dans le lit du vent.

8

Coup de vent

62 à 74

34 à 46

Le vent casse des branches. La marche contre le vent est en général impossible.

Les lames atteignent une hauteur de l'ordre de 5 m ; tourbillons d'écume à la crête de lames, traînées d'écume.

9

Fort coup de vent

75 à 88

41 à 47

Le vent occasionne de légers dommages aux habitations.

Grosses lames déferlant en rouleaux, tourbillons d'embruns arrachés aux lames, nettes traînées d'écume ; visibilité réduite par les embruns.

10

Tempête

89 à 102

48 à 47

Rare à l'intérieur des terres. Arbres déracinés  Importants dommages aux habitations.

Très grosses lames déferlantes (9 m de haut) ; écume en larges bancs formant des traînées blanches ; visibilité réduite par les embruns.

11

Violente tempête

103 à 117

56 à 63

Très rarement observé. S'accompagne de ravages étendus.

Lames déferlantes d'une hauteur exceptionnelle ; mer couverte d'écume blanche, visibilité réduite.

12

Ouragan

118 et plus

64 et +

Principalement observé dans les régions à cyclone. Exceptionnellement sous nos latitudes.

Lames déferlantes énormes (les creux atteignent 14 m), mer entièrement blanche ; air plein d'écume et d'embruns visibilité très réduite.
Les vitesses se rapportent au vent moyen et non aux rafales.  Les rafales peuvent dépasser le vent moyen de 50%.

 

Configuration du litoral

L'estran : Partie de la plage qui est couverte et découverte par la marée. Sa longueur dépend de la pente, plus la pente est douce et plus l'estran sera grand.

Laisse de plein mer: Trace visible laissée par la marée haute.

Flux & Reflux: Le flux est le courant montant et le reflux le courant descendante de la marée.

 

Marnage: Différence de hauteur entre le niveau de pleine mer et le niveau de basse mer

L'amplitude de la marée: Différence entre la hauteur à marée haute ou à marée basse et la hauteur moyenne.